February 23, 2016

67% of Canadians are supportive of public-private partnerships

Two out of three Canadians surveyed by Nanos Research support governments using public-private partnerships (P3s) to build infrastructure across the country.

Sixty-seven per cent told the pollster they would support or somewhat support the use of P3s to design, build, finance, maintain, and in some cases, operate these new public facilities. That's a five-percentage point increase since Nanos polled Canadian support for P3s in 2013.

The survey also found that 74% of Canadians think the federal Liberal government is on the right track by committing to running deficits to invest in much needed infrastructure.

Half of those surveyed (49%) say 'economic infrastructure' is the most urgent need, followed by 'social infrastructure' (27%) and 'green infrastructure' (24%).

The survey was conducted on behalf of the Canadian Council for Public-Private Partnerships.

The observations are based on an RDD dual frame (land and cell lines)  hybrid telephone and online random omnibus survey of 1,000 Canadians, 18 years of age or older, between January 30th to February 1st, 2016. The margin of error for a random survey of 1,000 Canadians is ± 3.1 percentage points, 19 times out of 20.

VIEW RESULTS

Le 23 février 2016

67 % des Canadiens sont en faveur des partenariats public-privé

Deux Canadiens sur trois interrogés par Nanos Research se disent en faveur des gouvernements qui ont recours aux partenariats public-privé (P3) pour construire des infrastructures dans tout le pays.

Soixante-sept pour cent des personnes interrogées se sont déclarées en faveur ou plutôt en faveur de l'utilisation des P3 pour concevoir, construire, financer, entretenir et, dans certains cas, gérer les nouvelles installations publiques. Il s'agit d'une hausse de 5 % par rapport au dernier sondage de Nanos réalisé en 2013 à ce sujet.

Ce sondage démontre également que 74 % des Canadiens estiment que le gouvernement fédéral libéral est sur la bonne voie en s'engageant dans une période de déficit pour investir dans les infrastructures dont les Canadiens ont vraiment besoin.

La moitié des personnes interrogées (49 %) ont déclaré que les 'infrastructures économiques' sont le besoin le plus urgent, suivies par les 'infrastructures sociales' (27 %) et les 'infrastructures vertes' (24 %).

Ce sondage a été mené pour le Conseil canadien pour les partenariats public-privé.

Les observations sont basées sur un sondage omnibus hybride aléatoire réalisé par téléphone (fixe et cellulaire) et en ligne auprès de 1 000 Canadiens de 18 ans ou plus entre le 30 janvier et le 1er février 2016. La marge d'erreur d'un sondage aléatoire auprès de 1 000 Canadiens est de ± 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

VOIR LES RÉSULTATS (en anglais)