November 22, 2017<.h3>

Québec Economic Update Increases Targeted Expenditures & Maintains Infrastructure Spending

Québec’s Economic Update noted significant improvement in the province's economy since the March 2017 Budget and reaffirmed the government’s commitment to infrastructure investments.

Due to better-than-expected economic performance and a $2.4 billion surplus in 2016-2017, the Economic Update outlined $11.1 billion in additional expenditures over six years on income tax reduction, poverty reduction, health, support for regional economies and retirement income.

Capital investments will remain steady at $91.1 billion over the 2018-2028 Québec Infrastructure Plan, with $9.6 billion planned in 2017-2018. Priority will be given to public safety, the replacement of outdated infrastructure and economic development, while remaining within Québec taxpayers’ ability to pay and achieving the debt reduction objectives.

Projected capital investments of $13.7 billion in 2018-2019 under the Québec Infrastructure Plan and by other government enterprises are estimated to generate spinoffs equal to 2.2% of real GDP and help create or maintain 79,000 jobs, including 44,000 direct jobs.

The Economic Update provides for an additional $300 million for the deployment of high-performance, scalable digital infrastructure, which “will enable the regions’ needs to be met with respect to private and public digital infrastructure.” A call for new projects is expected to be announced soon as part of the “Québec branché” program to expand internet access to rural and remote areas. The Québec government’s target over the next five years is for 100% of citizens to have access to high-speed networks and for more than 90% of citizens to have access to ultra high-speed networks.

For more details see the Québec Economic Update website.

Le 22 novembre 2017

La mise à jour économique du Québec prévoit une hausse des dépenses ciblées et le maintien des dépenses en infrastructure

La mise à jour économique du Québec souligne une amélioration notable de l’économie de la province depuis le budget de mars 2017, et réaffirme l’engagement du gouvernement en matière d’investissements dans les infrastructures.

En raison d’un rendement économique meilleur que prévu et de l’excédent de 2,4 milliards de dollars constaté en 2016-2017, la mise à jour économique annonce des investissements additionnels totalisant 11,1 milliards de dollars sur six ans pour réduire l’impôt sur le revenu, réduire la pauvreté, promouvoir la santé, appuyer l’économie des régions et augmenter le revenu de retraite.

Les investissements en immobilisations seront maintenus à 91,1 milliards de dollars dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) de 2018-2028, avec des investissements prévus de 9,6 milliards de dollars en 2017-2018. La priorité sera accordée à la sécurité du public, au remplacement des infrastructures vétustes et au développement économique, en respectant la capacité de payer des contribuables québécois et l’atteinte des objectifs de réduction de la dette.

Les investissements en immobilisations de 13,7 milliards de dollars prévus en 2018-2019 dans le cadre du PQI et par les entreprises du gouvernement généreront des retombées représentant l’équivalent de 2,2 % du PIB réel et permettront de créer ou de maintenir 79 000 emplois, dont 44 000 emplois directs.

La mise à jour économique prévoit des sommes additionnelles totalisant 300 millions de dollars pour le déploiement d’infrastructures numériques performantes et évolutives. Ces sommes permettront de « combler les besoins exprimés dans les régions en matière d’infrastructures numériques privées et publiques ». Il est prévu qu’un appel de projets sera lancé prochainement dans le cadre du programme « Québec branché » pour améliorer les services Internet dans les régions rurales et éloignées. Le gouvernement du Québec vise à ce que, d’ici cinq ans, 100 % des citoyens aient accès à des réseaux haut débit et que plus de 90 % de ceux-ci aient accès à des réseaux très haut débit.

On trouvera de plus amples détails sur le site Web de la mise à jour économique du Québec.